Accueil » Actualités » La Bulle recrute un·e chargé·e de développement 

La Bulle recrute un·e chargé·e de développement 

La Bulle, maison des solidarités LGBTQI+, local interassociatif créé par OUTrans et 6 autres associations, recrute la personne en charge de la vie de ce nouveau local.

CDD – 18 mois – temps complet

Présentation de l’association

La Bulle, Maison des solidarité LGBTQI+, est un nouveau local interassociatif située au 22 rue Malher à Paris. Il est géré par l’association de gestion du local interassociatif LGBTQI+ du 22 rue Malher (AGLIL22M). 

Les 7 associations fondatrices, bien que de taille et d’ancienneté variables, ont toutes développé une importante visibilité dans leur champ et de fortes compétences en direction de publics très spécifiques : 

  • ANKH avec la communauté LGBTQI+ issue des pays arabes ; 
  • ARDHIS avec les exilé·e·s LGBTQI+ et les couples LGBTQI+ binationaux ; 
  • Espace Santé Trans, pour la promotion de la santé des personnes transidentitaires ; 
  • Front Transfem, un collectif d’auto-soutien transféminin ; 
  • OUTrans dans l’autosupport des personnes trans ; 
  • Wassla avec les personnes LGBTQI+ originaires du monde arabe ; 
  • XY media, le premier média audiovisuel transféministe français.

Ces associations, souvent constituées de personnes concernées, sont dynamiques et proposent des réponses concrètes et innovantes à destination de publics qui sont souvent à l’intersection de plusieurs discriminations ou exclusions (LGBTQI+phobies, racisme, précarité, sérophobie, sexisme). 

Elles se sont réunies pour ouvrir La Bulle, une maison des solidarités LGBTQI+ dans le 4e arrondissement de Paris, qui ouvrira en 2023 et qui sera un lieu dédié à l’accueil des personnes LGBTQI+ les plus fragilisées, les plus précarisées ou les plus stigmatisées. Chaque association garde son indépendance, et mène ses actions, mais la mise à disposition de locaux va renforcer ces associations, créer des synergies nouvelles pour les aider à continuer d’inventer des réponses concrètes, issues des personnes concernées elles-mêmes, et nourrir des politiques publiques qui devront intégrer ces modes d’action. 

Le lieu doit devenir un espace de ressource identifié pour les personnes LGBTQI+ et les allié·es. 

Activités

En appui de la direction collégiale de l’AGLIL22M, le ou la chargé·e de développement réalise :

  • Recherche et suivi des financements
    • Veille et prospection : diversification des sources de financements, évolution des financements et des dispositifs publics
    • Élaboration des demandes de financements (dossiers de subvention, rapports et comptes rendus de réalisation) 
    • Mutualisation des compétences dans la recherche des financements au profit des associations membres
  • Suivi des relations avec les financeurs
    • Gestion administrative et financière de la structure
    • Préparation des budgets prévisionnels, gestion et suivi des dépenses
    • Suivi de la trésorerie
    • Classement des factures et pièces justificatives, pour la comptabilité assurée par un cabinet externe
    • Rédaction du rapport d’activité et du rapport financier
    • Gestion des dons et cotisations
  • Gestion et coordination du local
    • Gestion et accueil des prestataires
    • Gestion du courrier entrant
    • Coordination des plannings interassociatifs
    • Supervision de la maintenance et de l’entretien du local
    • Contribution à la présence en ligne du local

La personne devra faire preuve d’autonomie et sera force de proposition pour des améliorations d’organisation en tenant compte des outils et ressources des associations. 

Compétences

  • Expérience réussie dans la recherche de financements demandée y compris à titre bénévole
  • Maîtrise des financements publics et privés français 
  • Connaissance des financements européens et des levées de fonds appréciée 
  • Connaissance du cycle de projets
  • Expérience du monde associatif LGBTQI+ souhaitée
  • Connaissance et vif intérêt pour les enjeux portés par les associations membres du collectif

Conditions

  • Temps complet (35h/sem), possibilité de travail les soirs et le week-ends
  • Lieu de travail : Paris 4e + possibilité de télétravail partiel
  • Rémunération : selon expérience 
  • + frais de transport au taux légal + 50% de la mutuelle
  • Durée : 18 mois. CDI possible selon financements
  • Début du contrat : dès que possible

Envoyer CV et motivations pour le poste à aglil22m(at)gmail.com

Date de modification :