Accueil » Actualités » Discours de OUTrans à la Marche des fiertés de Paris 2022

Discours de OUTrans à la Marche des fiertés de Paris 2022

Nous sommes l’association OUTrans, association féministe d’autosupport trans fondée en 2009 et issue de la communauté transmasculine. 

N’oublions pas notre histoire, n’oublions pas nos luttes.

Certaines personnes peuvent être décontenancées face à la transidentité. Comment ne pas l’être :

  • quand nos ennemis s’étalent à longueurs de journaux et de Unes dénonçant sur tous les kiosques de France le “phénomène trans”, 
  • quand le débat présidentiel tourne autour de la non prise en charge des mineur.es trans, allant jusqu’à évoquer des expériences à la Mengele,
  • quand des institutions comme la DILCRAH, qui devrait être la première à soutenir notre combat contre ces attaques transphobes, se fait infiltrer sans s’en rendre compte par des groupuscules TERF ou réacs,
  • quand l’Académie Nationale de Médecine reprend mot à mot, sans les vérifier scientifiquement, les arguments délétères de nos adversaires,
  • quand les tribunaux ou les CPAM durcissent, contre la loi, leurs critères pour accorder un changement d’état-civil ou une prise en charge médicale,
  • Quand les médecins refusent de nous prendre en charge et qu’on est obligées de se procurer des hormones sur internet en bitcoin parce que les laboratoires nous ignorent;
  • Quand même la haute autorité de santé envisage, sans aucune justification médicale, de séparer les recommandations de prise en charge pour les mineurs trans de celles des adultes pour ne pas être bloqués par ces groupes de pression.

Nos ennemis sont partout. Ils veulent monter la société contre nous. Ils veulent nous diviser.

Alors n’oublions jamais d’où nous venons. 

Si nous sommes là, malgré la pluie, c’est pour célébrer le courage extraordinaire des émeutier.es de Stonewall. Pendant de longues journées, elles et ils ont affronté la police d’une Amérique puritaine. 

Non, la marche des fiertés n’est pas une grande fête colorée avec de la bonne musique. C’est exclusivement un moment de luttes.

Alors, à celles et ceux qui veulent cacher les luttes trans, nous leur demandons de se souvenir. Se souvenir qu’à Stonewall, la lutte était menée par des femmes trans racisées travailleuses du sexe que l’histoire a longtemps fait disparaitre. Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, nous ne vous oublierons jamais. Nous sommes vos enfants, vos adelphes. Nous sommes là, tous et toutes, lesbiennes, gay, bi, inter, queer, pan ou trans grâce à vous. 

Aujourd’hui, en toute modestie, nous sommes arrivé.es au même trop plein que celui qui fut à l’origine des émeutes il y a plus de 50 ans. 

“Vos gueules” est finalement bien gentil face à la violence des attaques que nous subissons. Arrêtons de nous laisser faire. Arrêtons d’être gentil.les.

Oui, nous sommes là. Oui, nous pouvons avoir des enfants. Oui, des hommes ont des vulves et des femmes ont des verges. Oui nos corps sont beaux. Oui, nos identités sont multiples et elles nous appartiennent. 

Ce sont nos corps, alors vos gueules.

Ce sont nos identités, alors vos gueules.

Ce sont nos droits, alors vos gueules.

Ce sont nos combats, alors vos gueules.

Ce sont nos blessures, alors vos gueules.

Ce sont nos sœurs, nos frères, nos ami.es, nos camarades. Alors vos gueules. 

Ce sont nos vies, nos réalités, nos luttes… Alors Vos gueules !

Paris, 25 juin 2022

Date de modification :